L’ORPHEON

5-picture2.gif

l’Orphéon présente son nouveau spectacle

« TATATIN !.. et voilà. »

Après le ‘’plus petit big band du monde’’, l’Orphéon présente cette fois-ci le trio le plus peuplé de la planète : 2 trompettistes, 1 saxophoniste, 2 banjoïstes, 2 guitaristes, 2 flûtistes, 3 joueurs de kazoo-percussionnistes, 1 tubiste, 3 chanteurs, 2 bouteillistes, 1 violoniste, sans oublier les chœurs, et tous leurs accompagnateurs…

On retrouvera bien sûr les indispensables gospel-cartoons, le dresseur d’hélicon, l’attentat au jazz hilarant, l’orphéon mécanique ou le banjo à 6 mains, mais surtout de nouveaux morceaux d’anthologie humoristico-musicaux, des polyphonies prolétaires aux aventures de Zorro pour non-voyants, en passant par le swing charcutier ou le crooner miraculé. Bref, dans un univers farfelu toujours en expansion, la poésie se trémousse aux confins du big glang !

Le groupe

Après une carrière de jazzmen plutôt excentriques, des rues de Paris jusqu’aux grands festivals internationaux en passant par les jazz clubs parisiens, les musiciens de l’Orphéon accèdent au grand public en 1986, tout en conservant l’originalité de leur formule bizaroïde : cornet, saxophones, flûte, clarinette, banjo, tuba et voix. En effet, sur commande des Jeunesses Musicales de France, le fondateur du groupe Emmanuel Hussenot conçoit un véritable spectacle de music-hall pour les enfants, La Préhistoire du Jazz. A cette occasion, l’Orphéon devient aussi un quartet vocal, et révèle ses talents pour la comédie, la mise en scène, l’écriture et la création.

En 1989, L’Orphéon présente Anoulanouba, son premier spectacle musical et humoristique au Théâtre du Tourtour, puis remplit en 1993 Le Sentier des Halles avec un nouveau spectacle Siphonnée Symphonie, prolongé en 1994.

En 1990, Emmanuel Hussenot et L’Orphéon recoivent le Prix Sydney Bechet de l’Académie du Jazz. A partir de 1991, le groupe tourne à l’étranger (Japon, Taïwan, Amérique du Sud, Afrique, Europe Centrale …) dans les grands circuits culturels et dans les festivals d’humour où il obtient un large succès : Festival de Saint Gervais, (Grand Prix, Prix du Public et Hommage de la Sacem), Paléo Festival (Suisse), Festival Performance d’Acteurs (Cannes), Festival Juste pour Rire (Montréal) …

Un troisième spectacle, Les 400 couacs, est créé en 1995 à l’Auditorium des Halles (Paris). 1996 commence pour L’Orphéon sur les planches du Casino de Paris en compagnie des Frères Jacques, avec Chanson Plus, TSF et Le Quatuor.

1998 est l’année de La Vocalise en Carton qui remporte un succès de six semaines à la Pépinière-Opéra, puis en première partie du concert de Maxime Le Forestier au Casino de Paris, et en tournée nationale.
Retour à Paris en 2001 avec Millésime Mi-lézard pour 6 semaines à l’Auditorium Saint-Germain-des-Prés.

En 2002 la rencontre explosive des fondateurs Emmanuel Hussenot et Patrick Perrin avec Christian Ponard tourne une autre page de l’Orphéon : nouvelle équipe, création en tournée de TATATIN ! et voilà, enregistrement d’une vidéo, d’un CD, et reprise du spectacle jeune public La Préhistoire du Jazz.

LE BIG BAND

Emmanuel HUSSENOT
Auteur, compositeur, arrangeur
(Sax alto, trompinette, flûte à bec, kazoo, washboard, guitare, chant)

Fils du comédien Olivier Hussenot, enfant cinéaste, adolescent graphiste, ce leader touche-à-tout et passionné découvre le jazz en autodidacte, et dirige ses propres orchestres à partir de 16 ans. Puis il enregistre plusieurs albums de jazz traditionnel avant de fonder L’Orphéon. Il met en scène, écrit et compose en cherchant toujours à associer la qualité musicale au spectacle pur, avec un tempérament de show-man né.

Patrick PERRIN
Soubassophone, bouteille musicale, kazoo, chant)

Il est issu d’une famille de music-hall d’où il tire son punch et son goût du spectacle. Musicien amateur dans la fanfare de l’Ecole Boulle, il en sort diplômé comme architecte d’intérieur. Mais son jeu passionné au tuba ne tarde pas à le faire remarquer des musiciens de jazz dont il pénètre le milieu pour devenir professionnel, en véritable clé de voûte de L’Orphéon. Devenu spécialiste recherché de l’instrument, le décorateur, également auteur de bandes dessinées et graphiste, crée les costumes et ce “look” si spécifique au groupe.

Christian PONARD
(Guitare, banjo, cornet, kazoo, chant)

Très influencé par les bluesmen Big Bill Broonzy et John Lee Hooker, il débute à la guitare à 15 ans pour se produire régulièrement en solo ou avec d’autres musiciens au Centre Américain, au Théâtre des Amandiers à Nanterre, dans les maisons de jeunes et autres festivals ‘’folk et blues’’ de France. En parallèle, il enseigne la guitare et crée une école de jazz dans les années 80 avec des professeurs de renom comme Pierre Cullaz et Roger Guérin ; puis à travers de nombreux festivals, il accompagne Bill Coleman, Marc Laferrière, Hall Singer, Daniel Huck, Nancy Holloway… et participe à des croisières à thème autour du monde avec Jean-Claude Brialy, Robert Manuel. A la trompette, il est aussi un disciple de Louis Amstrong, un fougueux spécialiste du ‘’scat’’ vocal, ou encore un crooner raffiné.

5-picture1.gif

DISCOGRAPHIE

* 1989 Anoulanouba Dist. MEDIA 7 MIC 104
* 1993 Siphonnée Symphonie Dist. MEDIA 7 MIC 106
* 1995 La Préhistoire du Jazz AUVIDIS U 310080
* 1995 Best of Dist. SONY MUSIC JMS 18680 Z
* 1998 La Vocalise en Carton AUVIDIS AC 6473
* 2003 TATATIN ! et voilà. à paraître en mars

REVUE DE PRESSE

Dans la famille des quartets vocaux qui marchent bien, voici quatre gaillards complètement timbrés qui, avec des instruments abracadabrants et des textes drôles, s’amusent comme des petits fous. A coup de gags, l’Orphéon a mis au point un style loufoque et swinguant, trempé dans la chanson, la salsa et le rap : le jazz-cartoon.
LE MONDE

Ces Frères Jacques du swing inventent, avec tout leur attirail d’instruments abracadabrants, un drôle de monde, loufoquement syncopé. Et du coup un nouveau genre : le jazz-cartoon. Délirant comme du Tex Avery.

LE NOUVEL OBSERVATEUR

Ce groupe pêchu déchaîne son public et les fous rires. Ces jazzmen inclassables nous font (re)découvrir divers styles musicaux détournés à leur manière. Le jazz, la musique classique ou encore la salsa prennent alors un air de fête grâce à des textes délirants et décapants. Un quatuor tonique à l’humour musical bien senti, farfelu juste comme il faut.
PARISCOPE

Jazzy et surréaliste ! L’Orphéon a réussi le miracle de marier Duke Ellington avec Laurel et Hardy, ou les Frères Jacques avec le style New Orléans. Au sommet de leur art, ces quatre bonshommes sont capables de recréer des ambiances étonnantes et détonnantes, sur fond musical haut de gamme. Ce quatuor magique s’écoute, se voit et se déguste. Ils jouent, ils chantent, ils miment, ils parodient, ils déconnent à plein sax. C’est, au choix, de la poésie mise en jazz, du swing hilarant, de l’harmonie clownesque, mais une chose est sûre : c’est unique.
MARIANNE

Spécialités : jazz ludique, chansons caustiques, musique gaguesque, salsa grotesque, poésie délirante, imagination débordante, l’Orphéon , c’est le mariage réussi entre Duke Ellington et Tex Avery. Aucun doute, l’Orphéon c’est à mettre entre toutes les oreilles et à déguster sans modération !

N.Hayter / FRANCE 3

Un ensemble inégalable, bourré de pêche, de swing, d’humour et de talent ! Ils sont à la fois musiciens et comédiens, incroyablement rigoureux et divinement farfelus.

LE FIGARO

L’un des groupes d’humour musical les plus doués du moment.

TELERAMA

Un spectacle époustouflant à découvrir de toute urgence ! Du joueur de trombone qui se transforme en tigre au scientifique qui nous apprend qu’on peut faire de la musique avec un peigne en passant par cet extraordinaire air de gospel joué par des musiciens-marionnettes, tout est à prendre dans ce spectacle plein de trouvailles et de professionnalisme musical.

LE PARISIEN

Avec l’Orphéon, le jazz traditionnel devient un spectacle complet. Un swing endiablé et une maîtrise parfaite des voix et des instruments.
JAZZ HOT

Contact: Catherine CHAZE

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Les commentaires sont fermés.